habillage
Souterrains, le monde creusé par l'homme. Jérôme et Laurent Triolet. Carrières souterraines, champignonnières, villes souterraines, souterrains-refuges, habitats troglodytiques, tunelles de guerre, souterrains cultuels, catacombes.

Thème précédent - Remonter - Thème suivant

 

Guerre des mines

 

Apparue dès l’antiquité pour abattre les murailles des villes fortifiées, révolutionnée par l’utilisation de la poudre à canon au début du XVIe siècle puis rationalisée par les ingénieurs militaires, l’utilisation de mines et de contre-mines souterraines lors des guerres de siège ou de position fut constante jusqu’au début du XXe siècle. Ce type d’utilisation guerrière du monde souterrain connut son apogée lors des grands sièges de la seconde moitié du XIXe siècle (Sébastopol, Tuyên Quan, Port Arthur…) et surtout durant la Grande Guerre ou, malgré les quantités considérables d’explosifs employées et le caractère formidable des effets obtenus, la mine ne permit jamais de percer le front adverse. De nombreux documents d’époque témoignent de l’obscur et dangereux combat des sapeurs, mineurs, tunnelers et autres pionniers.

 

 

 


Sapeurs-mineurs


Explosion


Écoute


Pionniers


Explosion


Entonnoir à Perthes


Outre de Galibert


Contre-mine


Entonnoir


Masque de Gausse


Fantaisie


Aérophore


Grande galerie


Niche


Galerie principale


Galerie principale


Fourneau


Fourneau

 © Jerôme et Laurent TRIOLET 2017 - Toute reproduction interdite

 Information Copyright ©